mercredi 29 novembre 2017

L'économie du bonheur

Il y a des gens qui pensent qu'il ne faut pas trop dépenser de bonheur au cas où il n'en reste plus après. C'est qu'ils n'ont pas compris que le bonheur, c'est comme les plantes. Si on ne l'arrose pas, il fane.
K.D